Jean-Michel Jarre – Oxygene Review (LP, Japanese LP , MOFI LP, CD, Trilogy 40th Anniversary, Qobuz, Tidal, DVD, cassette)

La version anglaise du test est disponible ici. The English version of the review is available here.

Après Deserted Palace (1972) et Les Granges Brûlées (1973), Oxygène est l’album à succès qui a lancé Jean Michel Jarre avec plus de 18 millions de disques vendus.

Pour ce test, l’écoute a été faite avec Jean Razzaroli du magazine Vinyl&Audio dans lequel vous pouvez également trouver un article sur le test de cet album de JMJ dans le numéro de juillet/août.

Le test comprend 15 éditions : Vinyle (1976, MFSL MOFI, Japon, Blue 2018, Trilogy), cassette, CD (1983, 2007, Trilogy), Qobuz, Qobuz Trology, Tidal, Tidal Trilogy, DVD Oxygen 3D stéréo et 5.1.


Vous pouvez retrouver le test de deux autres albums de Jean-Michel Jarre AMAZÔNIA et Live in Notre-Dame VR – Welcome To The Other Side.

Vous trouverez ci-dessous la description des différentes éditions, ainsi que les mesures de chaque édition dans les chapitres suivants.
Pour aller directement au résumé de la revue et aux échantillons, cliquez sur ICI.

L’album inclut 6 morceaux:

  1. Oxygène (Part I)
  2. Oxygène (Part II)
  3. Oxygène (Part III)
  4. Oxygène (Part IV)
  5. Oxygène (Part V)
  6. Oxygène (Part VI)

Nous analyserons d’abord chaque édition en détail (analyse technique et qualitative), puis nous comparerons les éditions successives avec leur dynamique et attribuerons une note finale, et vous pourrez écouter quelques extraits pour choisir votre édition préférée.

Les versions du streaming peuvent évoluer dans le temps, celles présentées ici correspondent à la version testée à la date de publication, ou de mise à jour du test.

Test des versions:

Part 1: Presentation des éditions

Part 2 : Courbes de résponse et Dynamique

Parts 3 : Comparaison des spectres

Part 4 : Comparaison des spectrogrammes

Part 5 : Spatialisation

Part 5 : Conclusion, scores et extraits

Part 1: presentation of the editions

Ed 1 : Vinyle ref : 2344 068 — 1976
Présentation

Le vinyle original de l’album sorti en 1976.

LabelPolydor
Reference2344 068
Format (speed)LP 33 rpm
TypeLP
MasterAnalog
Mastering/PressingMixed by Jean-Pierre Janiaud
Original recordingAnalog
StateFrance
Year original1976
Year production1976
Ed 2 : Vinyle MFSL ref : MFSL 1-212 — 1994
Présentation

La versions MOFI (MFSL) de l’album vinyle.

LabelMobile Fidelity Sound Lab
ReferenceMFSL 1-212
Format (speed)LP 33 rpm
TypeLP 200g
MasterAnalog
Mastering/PressingMixed by Jean-Pierre Janiaud
Half speed
Original recordingAnalog
StateUS
Year original1976
Year production1994
Ed 3 : Vinyl Japan ref : MPF 1098 — 1977
Présentation

L’édition japonaise du vinyle sortie en 1977.

LabelPolydor
ReferenceMPF 1098
Format (speed)LP 33 rpm
TypeLP
MasterAnalog
Mastering/PressingMixed by Jean-Pierre Janiaud
Original recordingAnalog
StateJapan
Year original1976
Year production1977
Ed 4 : Vinyl Blue ref : LC 10879 88843024681 — 2018
Presentation

Le vinyle bleu remasterisé sorti en édition spéciale en 2018.

LabelLes Disques Motors
Reference LC 10879 88843024681
Format (speed)LP 33 rpm
TypeLP
MasterFrom the original analog tapes
Mastering/PressingMixed by Jean-Pierre Janiaud
Remastered by Dave Dadwater
Mastering from the original analog tapes
Original recordingAnalog
StateJapan
Year original1976
Year production2018

Ed 5: Vinyl Oxygen Trilogy ref : 88985361872 — remastered 2016
Presentation

Le vinyle de la superbe édition Trilogy sortie en 2016. Le coffret contient 3 vinyles et 3 CDs.

LabelSony Music
Reference 88985361872
Format (speed)LP 33 rpm
Type3 clear LP Limited Edition, 40th Anniversary Edition
MasterDigital
Mastering/PressingRecorded by, Mixed by Jean-Michel Jarre
Remastered by Dave Dadwater
Mastering from the original analog tapes
Original recordingAnalog
StateEU
Year original1976
Year production2016
Ed 6: Cassette ref : MTO 40-77000 cb 481 — Reissue 1983

Presentation

La cassette réédité en 1983.

LabelLes Disques Motors
ReferenceMTO 40-77000 cb 481
Format (speed)Cassette
TypeCassette stereo
MasterAnalog
Mastering/PressingMixed by Jean-Pierre Janiaud
Original recordingAnalog
StateFrance
Year original1976
Year production1983
Ed 7: CD ref : FDM CD-77000 — 1983

Presentation

La première version numérique sortie en CD de l’album Oxygene.

LabelDisques Dreyfus
ReferenceMTO 40-77000 cb 481
Format (speed)CD
TypePCM 16 bits 44.1 kHz
MasterDigital
Mastering/PressingMixed by Jean-Pierre Janiaud
Original recordingAnalog
StateFrance
Year original1976
Year production1983
Ed 8: CD ref : FDM 36140-2– Remastered 2007

Presentation

Le CD remasterisé en 2007

LabelDisques Dreyfus
ReferenceFDM 36140-2
Format (speed)CD
TypePCM 16 bits 44.1 kHz, box of 3 CD
MasterDigital
Mastering/PressingRemastered by Scott Hull in 24 bit 96 kHz
Original recordingAnalog
StateFrance
Year original1976
Year production2007
Ed 9: CD Oxygen Trilogy ref : 88985361872 — remastered 2016

Presentation

Le CD de l’édition trilogy sorti en 2016

LabelSony Music
Reference 88985361872
Format (speed)CD
Type3 CD 16 bits 44.1 kHz, 40th Anniversary Edition
MasterDigital
Mastering/PressingRecorded by, Mixed by Jean-Michel Jarre
Remastered by Dave Dadwater
Mastering from the original analog tapes
Original recordingAnalog
StateEU
Year original1976
Year production2016
Ed 10: Streaming Qobuz

Presentation

La version streaming Qobuz au format 24 bits 48 kHz.

LabelSony Music
ReferenceQobuz Hi-Rez
Format (speed)Streaming
TypePCM 24 bits 48 kHz
MasterDigital
Mastering/PressingMixed by Jean-Pierre Janiaud
Original recordingAnalog
StateFrance
Year original1976
Year production
Ed 11: Streaming Qobuz Oxygen Trilogy

Presentation

La version streaming Qobuz de l’édition Trilogy presentée en 24 bits 48 kHz.

LabelSony Music
Reference Qobuz Hi-Rez
Format (speed)Streaming
TypePCM 24 bits 48 kHz, 40th Anniversary Edition
MasterDigital
Mastering/PressingRecorded by, Mixed by Jean-Michel Jarre
Remastered by Dave Dadwater
Mastering from the original analog tapes
Original recordingAnalog
StateEU
Year original1976
Year production2016
Ed 12: Oxygene (Live In Your Living Room) stereo 2007

Presentation

La version stéréo du DVD pour le nouvel enregistrement d’Oxygene (Live In Your Living Room). Le DVD inclut la vidéo en 3D et aussi 2 paires de lunettes.

LabelEMI
Reference
Format (speed)DVD
TypePCM 16 bits 48 kHz stereo
MasterDigital
Mastering/Pressingre-recorded and mixed in High Definition 24 bits/96KHZ
Original recordingDigital
StateFrance
Year original2007
Year production2007
Ed 13: Oxygene (Live In Your Living Room) 5.1 2007

Presentation

La version Dolby Digital 5.1 du DVD pour le nouvel enregistrement d’Oxygene (Live In Your Living Room).

LabelEMI
Reference
Format (speed)DVD
Type5.1 in Dolby Digital
MasterDigital
Mastering/Pressingre-recorded and mixed in High Definition 24 bits/96KHZ
Original recordingDigital
StateFrance
Year original2007
Year production2007
Ed 14: Streaming Tidal

Presentation

Le streaming Tidal en 24 bits 48 kHz encodé au format MQA.

LabelSony Music
ReferenceTidal Master
Format (speed)Streaming
TypeMQA 24 bits 48 kHz decoded in 24 bits 96 kHz by Audirvana
MasterDigital
Mastering/PressingMixed by Jean-Pierre Janiaud
Original recordingAnalog
StateFrance
Year original1976
Year production2016
Ed 15: Streaming Tidal Oxygen Trilogy

Presentation

La version streaming Tidal de l’édition Trilogy presentée en 24 bits 48 kHz et encodée en MQA.

LabelSony Music
ReferenceTidal Master
Format (speed)Streaming
TypeMQA 24 bits 48 kHz decoded in 24 bits 96 kHz by Audirvana
MasterDigital
Mastering/PressingRecorded by, Mixed by Jean-Michel Jarre
Remastered by Dave Dadwater
Mastering from the original analog tapes
Original recordingAnalog
StateEU
Year original1976
Year production2016

Part 2 : Waveform and dynamic comparaisons

Waveform

La forme d’onde représente l’ensemble des pistes de l’album.
Les graphiques ci-dessous représentent les formes d’onde des versions vinyles (Ed1, Ed2 et Ed3) et CD 1983 (Ed7) .
Les quatre versions sont dynamiques sans effet de limitation du niveau sonore.

Waveform Ed1 : Vinyl 1976
Waveform Ed2 : Vinyl MFSL
Waveform Ed3 : Vinyl Japan
Waveform Ed7: CD 1983

Les graphiques ci-dessous représentent les formes d’onde des versions vinyle Blue et Trilogy (Ed4, Ed5), cassette et CD 2007 (Ed8) .
Ces quatre versions sont dynamiques mais moins que les versions vinyles (Ed1, Ed2 et Ed3) et CD 1983 (Ed7), L’effet de limitation du niveau sonore n’est pas trop fort, mais produit une limitation des pics, particulièrement pour le vinyle bleu et la cassette.

Waveform Ed4 : Vinyl Blue
Waveform Ed5 : Vinyl Trilogy
Waveform Ed6 : Cassette
Waveform Ed8: CD 2007

Les 3 versions numériques de la Trilogie (Ed9 CD, Ed11 Qobuz et Ed15 Tidal), sont moins dynamiques, avec l’impact de la compression dynamique sur les niveaux sonores (zone jaune), ce qui est confirmé dans la mesure du DR avec une valeur DR9 pour ces 3 versions.

Waveform Ed9 : CD Trilogy
Waveform Ed11 : Trilogy Qobuz
Waveform Ed15 : Trilogy Tidal

Les 2 versions streaming de l’original Oxygene (Ed10 Qobuz et Ed14 Tidal) ci-dessous sont plus compressées en dynamique avec la présence de limitation réduisant les pics. Il est surprenant que ces versions originales soient traitées avec cette compression de dynamique (DR6) alors que la version CD original reste dynamique.

Waveform Ed10 : Qobuz
Waveform Ed14 : Tidal

Le DVD Oxygene (Live In Your Living Room) stéréo est légèrement compressé en dynamique comme le montre la réduction du pic sur certaines zones.

Waveform Ed12 : Oxygene (Live In Your Living Room) stereo

Le DVD Oxygène (Live In Your Living Room) 5.1 est plus dynamique que la piste sonore stéréo du DVD.

Waveform Ed13: Oxygene (Live In Your Living Room) 5.1

Le graphique ci-dessous montre le CD Original, le CD Trilogie et la version originale en streaming ajustés avec le même niveau sonore. La compression de dynamique augmente à mesure que la valeur DR diminue. On observe alors que la forme d’onde est de plus en plus plate avec moins de pics et de détails. Un mastering a été fait pour la version original distribuée en streaming (Qobuz or Tidal).

Comparaison with the same level of Original CD, CD Trilogy and Qobuz

Dynamic

La dynamique représente la capacité à reproduire une large gamme de sons, du plus doux au plus fort. L’objectif est de comparer la dynamique de la musique et non celle du support (CD, fichiers numériques ou vinyle).

Pour nos 15 éditions, nous avons obtenu la gamme dynamique (DR) suivante :

 Ed1: Vinyl 1976Ed2: MFSL  1994Ed3: Vinyl Japan 1976Ed4 : Vinyl Blue 2018Ed5 :Vinyl TrilogyEd6 : k7 1983Ed7 : CD 1983Ed8 : CD 2007Ed9 : CD TrilogyEd10 : QobuzEd11 : Qobuz TrilogyEd12 : Oxygen 3D StereoEd13 : Oxygen 3D 5.1Ed14 : TidalEd15 : Tidal trilogy
GLOBALDR11DR10DR12DR10DR12DR7DR12DR9DR9DR6DR9DR9DR11DR6DR10
MinDR10DR10DR10DR8DR11DR6DR10DR9DR8DR5DR8DR8DR11DR5DR8
MaxDR12DR11DR12DR11DR13DR8DR12DR10DR11DR7DR11DR11DR11DR7DR11
Oxygène (Part I)DR12DR10DR12DR10DR11DR7DR12DR10DR10DR7DR10DR9DR11DR7DR10
Oxygène (Part II)DR11DR10DR11DR8DR11DR8DR12DR10DR8DR5DR8DR8DR11DR6DR9
Oxygène (Part III)DR10DR10DR10DR9DR11DR8DR10DR9DR8DR6DR8DR8DR11DR6DR8
Oxygène (Part IV)DR11DR10DR12DR8DR12DR6DR12DR9DR8DR5DR8DR9DR11DR5DR9
Oxygène (Part V)DR12DR11DR12DR11DR12DR8DR12DR9DR10DR6DR10DR10DR11DR7DR11
Oxygène (Part VI)DR11DR11DR12DR10DR13DR7DR11DR9DR11DR6DR11DR11DR11DR6DR11

On peut classer en 3 grandes catégories, les versions originales en vinyle ou en CD qui ont un DR supérieur ou égal à DR10. La version Trilogie qui a un DR9 pour les éditions numériques et un peu plus pour le vinyle, ainsi que le CD de 2007. Et enfin, la version originale en streaming (Qobuz et Tidal) qui a subi une forte compression de la dynamique avec un DR6.

Pour rappel, l’échelle va de 0 à plus de 20, mais la dynamique est considérée comme bonne à partir de 12, assez bonne entre 10 et 11, et se détériore en dessous de 10.

Part 3 : spectrum comparisons

Spectrum

Le spectre permet de vérifier l’équilibre tonal de la musique (équilibre entre les sons aigus, médiums et graves) et de détecter les traitements qui ont pu être effectués lors de l’enregistrement, du mixage, du mastering ou des phases de fabrication. Il est également possible de détecter les problèmes d’interférence de fréquence.

La courbe représente la distribution en moyenne des fréquences sur l’extrait “Oxygène (Part II)”.

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de l’Ed3 Vinyl Japan (blanc) et de l’Ed1 Vinyl 1976 (bleu). Les deux courbes se superpose jusqu’à 10 kHz. Au-delà, le vinyle japonais est supérieur de quelques dB au-dessus de 15 kHz (flèche jaune). La flèche blanche indique un pic de bruit sur la version japonaise.

Spectrum Ed3 Vinyl Japan (White) vs Ed1 Vinyl 1976 (Blue)

Les caractéristiques intéressantes de cette courbe Ed4 Vinyl Blue (White) vs Ed1 Vinyl 1976 (Blue) sont les suivantes :

  • Une très forte similitude des deux courbes.
  • Un peu plus d’aigus pour la version vinyle bleue (flèche jaune)
  • Un peu plus de basses pour la version vinyle bleue (flèche verte)

La différence dans les basses et les aigus peut apporter plus de présence et de précision à l’écoute pour le vinyle bleu.

Spectrum Ed4 Vinyl Blue (White) vs Ed1 Vinyl 1976 (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de l’Ed2 Vinyl Mofi (blanc) par rapport à l’Ed1 Vinyl 1976 (bleu). Les deux courbes se superpose de 150 Hz à 5 kHz. Au-dessus de 5 kHz, le niveau des aigus augmente sur le vinyle MOFI jusqu’à 10 dB à 20 kHz (flèche jaune), en dessous de 100 Hz, le vinyle MOFI a plus de basses ( flèche verte) avec 2 à 3 dB de plus. La flèche rouge montre le pic parasite.

Spectrum Ed2 Vinyl Mofi (White) vs Ed1 Vinyl 1976 (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence du vinyle Ed5 Trilogy (blanc) par rapport au vinyle Ed1 1976 (bleu). Les différences du vinyle de la trilogie par rapport au vinyle original sont : une augmentation des basses en dessous de 600 Hz avec un maximum de 6 dB (zone verte), une atténuation des médiums de 3 à 4 dB (flèche jaune), et une accentuation des aigus jusqu’à plus de 6 dB entre 7 Hz et 18 kHz. Ces trois points vont fortement modifier le rendu et l’équilibre sonore de l’album.

Spectrum Ed5 Vinyl Trilogy (White) vs Ed1 Vinyl 1976 (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de Ed5 Vinyl Trilogy (blanc) par rapport à Ed9 CD Trilogy (bleu). Les deux courbes se superpose jusqu’à 22 kHz, ce qui montre l’utilisation de masters avec une référence commune. La version CD coupe à 22 kHz en raison de la fréquence d’échantillonnage de 44,1 kHz du CD (fleche verte).

Spectrum Ed5 Vinyl Trilogy (White) vs Ed9 CD Trilogy (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de la cassette Ed6 (blanc) par rapport au CD 1983 Ed7 (bleu).

On retrouve une courbe similaire entre les deux versions avec des différences pour la cassette :

  • Une montée des basses au-dessus de 500 Hz jusqu’à 7 dB (zone violette)
  • Une montée des aigus de quelques dB au-dessus de 4kHz (zone jaune)
  • une limitation de la bande passante dans les hautes fréquences au-dessus de 16 kHz (flèche verte).
    Ces différences donneront un son plus chaud à la cassette.
Spectrum Ed6 Cassette (White) vs Ed7 CD 1983 (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence du CD Ed8 2007 (blanc) par rapport au CD Ed7 1983 (bleu). Le CD 2007 a plus d’extrêmes basses (flèche jaune) et une atténuation de quelques dB des aigus au-dessus de 8 kHz. Ce changement apporte plus de présence dans la partie inférieure du spectre sonore.

Spectrum Ed8 CD 2007 (White) vs Ed7 CD 1983 (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de l’Ed9 CD Trilogy (blanc) par rapport à l’Ed7 CD 1983 (bleu). La version CD Trilogie présente une légère atténuation dans les graves et les médiums (flèche jaune) et une plus grande atténuation dans les aigus (plus proche de l’édition vinyle originale) (zone jaune).

Spectrum Ed9 CD Trilogy (White) vs Ed7 CD 1983 (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence du Ed11 Qobuz Trilogy (blanc) par rapport au Ed10 Qobuz (bleu). La version Qobuz Trilogy présente une augmentation significative des basses de 6 dB (zone verte) et une atténuation des moyennes fréquences (zone jaune). La flèche jaune montre une coupure à 20 kHz de la version Qobuz Original au lieu de 22kHz

Spectrum Ed11 Qobuz Trilogy (White) vs Ed10 Qobuz (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence du Ed9 CD Trilogy (Blanc) par rapport au Ed11 Qobuz Trilogy (Bleu). Sans surprise, la superposition des 2 courbes indique l’utilisation du même master, ce qui sera confirmé par les autres mesures.

Spectrum Ed9 CD Trilogy (White) vs Ed11 Qobuz Trilogy (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de l’Ed15 Tidal Trilogy (Blanc) par rapport à l’Ed11 Qobuz Trilogy (Bleu). Sans surprise, la superposition des 2 courbes jusqu’à 24 kHz indique l’utilisation du même master, ce qui sera confirmé par les autres mesures. Par contre, le décodage du MQA imposé en 96 kHz apporte du bruit dû au repliement de spectre, retrouvez plus de détails sur ce problème ici.

Spectrum Ed15 Tidal Trilogy (White) vs Ed11 Qobuz Trilogy (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de l’Ed14 Tidal (Blanc) par rapport à l’Ed10 Qobuz (Bleu). La superposition des 2 courbes jusqu’à 24 kHz indique l’utilisation du même master, ce qui sera confirmé par les autres mesures. Par contre, le décodage du MQA imposé en 96 kHz apporte du bruit dû au repliement de spectre, retrouvez plus de détails sur ce problème ici.

Spectrum Ed14 Tidal (White) vs Ed10 Qobuz (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de Ed12 Oxygen 3D stéréo (Blanc) par rapport au Ed10 Qobuz (Bleu). Les différences entre les deux versions sont trop importantes pour les comparer. L’écoute montre que nous avons bien 2 enregistrements différents.

Spectrum Ed12 Oxygen 3D stereo (White) vs Ed10 Qobuz (Blue)

Le graphique ci-dessous représente la réponse en fréquence de l’Ed13 Oxygen 3D avec 5.1 canaux. Les flèches jaunes montrent les canaux avant, dont le niveau sonore est plus élevé que celui des canaux arrière (flèche rouge), surtout dans les hautes fréquences. La flèche verte montre le canal LFE qui est filtré en dessous de 120 Hz.

Spectrum Ed13 Oxygen 3D 5.1

Part 4 : Spectrogram comparaisons

Spectrogram

Le spectrogramme est une autre représentation de la fréquence en fonction du temps d’une piste. Pour chaque canal (droit et gauche), l’axe horizontal représente le temps, et l’axe vertical la fréquence. L’amplitude est représentée par l’intensité (luminosité) de la couleur de chaque point de l’image.

Les spectrogrammes du vinyle 1976 (Ed1), du vinyle MFSL (Ed2) et du vinyle du Japon (Ed3) ont une continuité plus douce à 20 kHz (flèche jaune) que les autres versions vinyles. Cela confirme l’analyse du spectre et l’utilisation d’un master qui serait analogique. La flèche blanche montre la montée du signal au-dessus de 20khz et aussi la distorsion due à la lecture du vinyle. La flèche noire montre un petit pic de fréquence présent sur toutes les pistes.

Spectrogram Ed1 : Vinyl 1976
Spectrogram Ed2 : Vinyl MFSL
Spectrogram Ed3 : Vinyl Japan

Le spectrogramme du vinyle Blue (Ed4 ) et du Vinyle Trilogy (Ed5) montre une différence de niveau pour le passage au-dessus de 20 kHz (flèche jaune). La flèche blanche montre le signal montant au-dessus de 20khz et aussi la distorsion due à la lecture du vinyle. La flèche noire montre un petit pic de fréquence présent sur toutes les pistes du vinyle bleu.

Spectrogram Ed4 : Vinyl Blue
Spectrogram Ed5: Vinyl Oxygen Trilogy

Le spectrogramme de la cassette (Ed6) montre que la coupure haute est en dessous de 20 kHz (flèche jaune) et surtout une présence d’un fort bruit de fond au-dessus (flèche blanche).

Spectrogram Ed6: Cassette

Les versions numériques ci-dessous (CD et Qobuz) montrent la limite de fréquence à 22 kHz ou 24 kHz (flèche jaune) en raison de la fréquence d’échantillonnage, et aucun signal au-dessus (flèche blanche).

Spectrogram Ed8: CD 2007
Spectrogram Ed7: CD 1983
Spectrogram Ed9: CD Oxygen Trilogy
Spectrogram Ed10: Streaming Qobuz
Spectrogram Ed11: Streaming Qobuz Oxygen Trilogy

Les 2 versions numériques Tidal ci-dessous montrent la limite de fréquence à 24 kHz (flèche jaune) due à la fréquence d’échantillonnage, et le bruit au dessus (flèche blanche) dû au décodage du MQA imposé en 96 kHz apporte du bruit dû au repliement du spectre, retrouvez plus de détails sur ce problème ici.

Spectrogram Ed14: Streaming Tidal
Spectrogram Ed15: Streaming Tidal Oxygen Trilogy

Le DVD Oxygene (Live In Your Living Room) en stéréo et 5.1 (Ed12 et Ed13) montre la limite de fréquence à 24 kHz (flèche jaune) en raison de la fréquence d’échantillonnage de 48 kHz du DVD, et aucun signal au-dessus (flèche blanche).

Spectrogram Ed12: Oxygene (Live In Your Living Room) stereo
Spectrogram Ed13: Oxygene (Live In Your Living Room) 5.1

Part 5 : Spatialisation

La spatialisation permet de définir la distribution du son de la musique sur les différents canaux. L’indicateur de spatialisation et la description du graphique sont décrits ici.

On a une répartition de la musique sur l’ensemble des 5 canaux. L’usage du canal centrale favorise un peu plus la scène frontale, mais l’on retrouve un bon niveau dans le surround qui permet de donner une bonne immersion dans la musique.

Spatialisation : ●●●oo (3.1)

Part 6 : Summary, scoring and Samples

Ed 1 : Vinyl ref : 2344 068 — 1976

Ce pressage original apporte un rendu plus chaleureux de l’album que les versions numériques, avec moins de précision et de détails dans les hautes fréquences, mais avec un rendu plus immergeant. On retrouve une belle largeur et profondeur de l’image sonore dans le morceau Oxygen (Part VI).

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (3.5/5)
    • Bandwidth: ●●●●● (5/5)
    • Surface noise: ●●●●o (4.0/5)
    • Restitution: ●●●●o (4/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24 bits 88.2 kHz:
Sample Ed1 Vinyl
Ed 2 : Vinyl MFSL ref : MFSL 1-212 — 1994

Le pressage est très propre avec plus de clarté dans les hautes fréquences que le pressage original. La contre partie de cette définition est un rendu avec moins de profondeur de l’image sonore sur le bruit des vagues par rapport au vinyl 1976 pour le morceau Oxygen (Part VI).

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (3/5)
    • Bandwidth: ●●●●● (5/5)
    • Surface noise: ●●●●o (4.5/5)
    • Restitution: ●●●●o (4/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24 bits 88.2 kHz:
Sample Ed2 Vinyl MFSL
Ed3 : Vinyl Japan ref : MPF 1098 — 1976

Le pressage est très propre, cette version est très proche du vinyle original, avec juste un peu plus de précision dans les hautes fréquences, mais garde le même rendu de l’image sonore sur Oxygen (Part VI).

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (3.5/5)
    • Bandwidth: ●●●●● (5/5)
    • Surface noise: ●●●●o (4.0/5)
    • Restitution: ●●●●o (4/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24 bits 88.2 kHz:
Sample Ed3 Vinyl Japanese
Ed4 : Vinyl Blue ref : LC 10879 88843024681 — 2018

Ce vinyle a été remasterisé, il apporte un peu plus de détails dans les aigus et des basses un peu plus présentes. Lors de la comparaison du titre Oxygen (Part VI), c’est le vinyle qui a donné l’un des meilleurs rendus en terme spatial, avec une très belle largeur et surtout une très belle profondeur de la musique qui nous plongent dans le son des vagues. Mais, il est un peu moins précis dans les basses sur d’autre passage comme le titre Oxygen (Part II) par exemple.

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (3/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4.5/5)
    • Surface noise: ●●●●o (4.0/5)
    • Restitution: ●●●●o (3.5/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24 bits 88.2 kHz:
Sample Ed4 Vinyl Blue
Ed5: Vinyl Oxygen Trilogy ref : 88985361872 — remastered 2016

Le vinyle de la version Trilogie présente un équilibre sonore différent, avec beaucoup de détails dans les hautes fréquences par rapport aux autres vinyles et un grave plus présent. Cependant, cette augmentation des hautes fréquences a un impact sur le rendu de l’image sonore, qui est moins large et moins profonde que les autres vinyles, notamment sur le passage d’Oxygène (Partie VI).

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●●o (4/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Surface noise: ●●●●o (4.0/5)
    • Restitution: ●●●oo (3.5/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24 bits 88.2 kHz:
Sample Ed5 Oxygen Trilogy
Ed6: Cassette ref : MTO 40-77000 cb 481 — Reissue 1983

La cassette est moins précise avec des basses plus lourdes que les autres versions, ce qui donne un son très chaleureux. On perd aussi en profondeur sur l’image sonore. Malheureusement, la qualité de cette cassette n’est pas très bonne, elle a été endommagée à force d’être lue.

  • Rating:
    • Dynamic: ●●ooo (2/5)
    • Bandwidth: ●●●oo (2.5/5)
    • Surface noise: ●●ooo (2.0/5)
    • Restitution: ●oooo (1.5/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24 bits 96 kHz:
Sample Ed6 Cassette
Ed7: CD ref : FDM CD-77000 — 1983

Avec le CD de 1983, on retrouve le son numérique, précis avec des aigus très détaillés, limite trop détaillés. Les basses sont propres. Cela donne un rendu différent par rapport au vinyle original. L’image sonore reste proche de la version vinyle originale.

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●●o (4/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●●●●o (4/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 16bits 44.1 kHz:
Sample Ed7 CD 1983
Ed8: CD ref : FDM 36140-2– Remastered 2007

Le CD 2007 apporte un équilibre différent de celui du CD 1983 avec des aigus moins extrêmes, et des basses un peu plus présentes et moins précises. Sur le passage d’Oxygène (Partie VI), on perd en espace sonore par rapport au CD de 1983.

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (2.5/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●●●oo (3.0/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 16 bits 44.1 kHz:
Sample Ed8 CD 2007
Ed9: CD Oxygen Trilogy ref : 88985361872 — remastered 2016

Comme pour le vinyle de la trilogie, on retrouve le même équilibre sonore, avec des aigus plus précis, mais comme le vinyle on perd en terme d’image sonore en particulier sur le passage d’Oxygène (Partie VI).

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (2.5/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●●●oo (3.5/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 16 bits 44.1 kHz:
Sample Ed9 CD Oxygen Trilogy
Ed10: Streaming Qobuz

C’est une version plus plate, avec moins de relief. Cela est très perceptible à l’écoute sur enceinte, où le son manque de dynamique, de vie, d’espace sonore. Si la cassette n’avait pas été endommagée, elle aurait fait mieux en terme de restitution de la musique.

  • Rating:
    • Dynamic: ●oooo (1/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●oooo (1.5/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24 bits 48 kHz:
Sample Ed10 Qobuz
Ed11: Streaming Qobuz Oxygen Trilogy

Nous trouvons pour cette version streaming de la Trilogie un son similaire à la version CD de la Trilogie, avec un équilibre sonore mettant en avant les graves et aigus, mais qui perd en spatialisation du son.

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (2.5/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●●●oo (3.5/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24 bits 48 kHz:
Sample Ed11 Qobuz oxygen Trilogy
Ed12: Oxygene (Live In Your Living Room) stereo 2007

On retrouve le même album mais avec un nouvel enregistrement et une interprétation différente. Il diffère de la version originale. Ce n’est donc pas directement comparable, l’intérêt de cette version est d’avoir la vidéo en 3D. Le DVD est fourni avec 2 paires de lunette!

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (2.5/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●●●oo (3/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24bits 48 kHz:
Sample Ed12 DVD Stereo
Ed13: Oxygene (Live In Your Living Room) 5.1 2007

On retrouve le même album mais avec un nouvel enregistrement et une interprétation différente. L’intérêt de cette version est l’utilisation du 5.1 qui permet d’avoir un rendu spatial de l’album. Mais peut-être qu’un mixage en Dolby Atmos de la version originale sera proposé un jour.

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (3.5/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●●●oo (3/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 5.1 Dolby Digital decoded:
Sample Ed13 DVD 5.1
Ed14: Streaming Tidal

La version Tidal est similaire à la version Qobuz. C’est une version à ignorer par son manque de vie, il est préférable d’écouter la version Trilogy de Tidal.

  • Rating:
    • Dynamic: ●oooo (1/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●oooo (1.5/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24bits 96 kHz:
Sample Ed14 Tidal
Ed15: Streaming Tidal Oxygen Trilogy

La version Tidal est similaire à la version Qobuz, mais le son est un peu plus doux dans les aigus, certainement dû au décodage MQA en 96 kHz. Ce rendu peut être différent en fonction du DAC utilisé.

  • Rating:
    • Dynamic: ●●●oo (2.5/5)
    • Bandwidth: ●●●●o (4/5)
    • Restitution: ●●●oo (3.5/5)
  • Sample : “Oxygène (Part II)” 24bits 96 kHz:
Sample Ed15 Tidal Oxygen Trilogy

Comme vous venez de le lire, chaque version a sa propre personnalité. Commençons par le plus simple, si vous écoutez en streaming, c’est la version Trilogy qui donnera le meilleur résultat par rapport à la version originale trop compressée en dynamique. Pour les autres supports, c’est aussi une question de goût personnel. Pour le CD, celui-ci apporte plus de précision et de détails, la version de 1983 est un peu moins typée que la version Trilogy avec une belle image sonore. Et enfin, si vous souhaitez un son plus chaud, le vinyle apporte un rendu plus doux dans les aigus, avec un plus pour l’image sonore de la version bleu et de les versions originales par rapport à la version Trilogy. Si vous voulez une expérience 3D, le dvd avec le son en 5.1 et les lunettes 3D anaglyphes vous plongera dans une autre ambiance, avec le coté rétro des lunettes anaglyphes.

Incrivez-vous à MagicVinylDigital

Vous recevrez directement par mail les informations sur les nouveaux tests

Detail of the ratings :

  • Dynamic :
    1. Compression importante de la dynamique, DR inférieur à 7
    2. Compression de la dynamique actuelle, DR entre 7 et 9.
    3. Dynamique correcte DR >=10
    4. Pas de compression dynamique (DR >12), rendu dynamique
    5. Pas de compression dynamique, DR élevé et rendu sonore très dynamique
  • Spectrum :
    1. Spectre coupé à moins de 15 khz
    2. Spectre coupé à 15 khz
    3. Spectre non conforme à l’original et coupé (pas HD) ou original mais largeur de bande limitée (mais moins de 20 kHz)
    4. Spectre conforme à l’original (mais pas HD)
    5. Spectre conforme à l’original avec une résolution HD (supérieure à 24 kHz)
  • Surface noise (only for vinyl):
    1. Bruit audible en continu
    2. Bruit de surface audible sauf sur les passages à haut niveau sonore
    3. Bruit de surface réduit, à peine audible sur les passages à niveau bas
    4. Faible bruit de surface, très bonne qualité
    5. Bruit de surface très faible, aucun défaut, presque inaudible sur les passages calmes (disque exceptionnel)
  • Spatialization :
    • Entre 0 et 5 pour la configuration des canaux 5.1 ou 7.1
    • Entre 0 et 10 pour la configuration Atmos (7.1.4)
    • Pour plus d’informations sur la spatialisation, vous pouvez lire l’article décrivant ce paramètre ici.
  • Restitution :
    1. Faible qualité de restitution du mixage : dynamique, clarté, séparation des voix et des instruments.
    2. Qualité moyenne de la restitution : dynamique du mixage, clarté, séparation des voix et des instruments.
    3. Qualité de la restitution : dynamique du mixage, clarté, séparation des voix et des instruments. Bon résultat.
    4. Qualité élevée de la dynamique de restitution du mixage, clarté, séparation des voix et des instruments. Disque de très haut niveau.
    5. Qualité maximale de la restitution : dynamique de mixage, clarté, séparation des voix et des instruments. Disque exceptionnel.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: